Archives pour la catégorie Chez les autres

Découvrez des articles ou publications qui ont retenu mon attention. Voici ce qui se passe ailleurs et qui mérite un petit détour sur votre route vers la pierre Seosophale.

Google pourrait devenir plus puissant que les États…

Merci à Jean-Benoît Moingt @jeanbenoit d’avoir partagé ça sur Twitter, c’est l’un des sujets qui me préoccupent le plus par rapport à Google et à la tournure que prend leurs évolutions. Parti du search Google est en train de devenir tentaculaire et rachète à tour de bras des sociétés toutes plus inquiétantes les unes que les autres. Des sociétés de robotique comme Boston Dynamics créateur du robot Big Dog

Des sociétés d’intelligence artificielle comme DeepMind ou encore des sociétés de domotique. On peut aussi noter, ‘après des essais concluants de sa Google Car, Google s’engage auprès des constructeurs automobiles.

Bref mélangeons savamment ne serait-ce que robotique et intelligence artificielle, avec une puissance financière plus que gigantesque et on obtient très rapidement – « un escargot tout chaud » – un beau robot tout froid.

Vu l’emprise qu’a acquit Google sur le web en 15 ans, j’ai un peu peur d’imaginer ce qu’ils feraient s’ils sortent de la toile pour attaquer le marché du réel.

On se retrouverait très rapidement dans des scénarios à la ASIMOV, en espérant qu’ils pensent à intégrer les 3 lois fondamentales de la robotique…

VIKI (Virtual Interactive Kinetic Intelligence) de I-Robot s’appellerait-elle Google ?

Voici donc l’article du JDD Que Jean-Benoît nous a partagé ce lundi :

INTERVIEW – Laurent Alexandre, expert en technologies du futur, analyse le nouveau rôle de Google dans nos vies et dans nos sociétés.

Sortir d’une pénalité Google Penguin -> Article très complet

J’avais gardé ça dans les cartons (enfin dans mes dizaines d’onglets ouverts je veux dire) Aurélien Berrut de chez Htitipi nous a réalisé un article digne de ce nom sur ses techniques de travail pour tenter de lever une pénalité Google penguin.

Il dépeint de manière très logique et méthodique la manière dont il aborde ce genre de mission, une bonne partie de sa méthodo peut d’ailleurs s’appliquer à d’autres analyses de pénalité.

Il commence par nous expliquer comment il diagnostique une pénalité penguin, en passant par sa philosophie autour de ce genre de problématique. Il passe ensuite par la case « faisable ou pas faisable ».

Viennent ensuite les outils avec leurs avantages et leurs inconvénients, puis la manière d’utiliser ces outils car comme il le dit si bien « Les outils : sans jus de cerveau, la puissance n’est rien ». En bref même si on a des outils plus ou moins performants il faudra quand même se taper les liens un par un à la mano.

Il nous parle aussi de l’outilm de désaveux de backlinks et de l’utilisation qu’il en fait.

Voilà, j’en ai fini, et je vous conseille vivement d’aller lire son article complet ici :

Google pingouin : se sortir de la pénalité, ou s’en prémunir

Quand les cameras de Google ont vu dieu… en Suisse

Voici une bien drôle image qu’on peut voir apparaître dans le ciel Suisse Allemand

Dieu dans Google Street View

https://www.google.com/maps?ll=47.013971,8.058472&spn=1.22469,7.03125&cbp=12,286.89,,0,-27.68&layer=c&panoid=LYvqOzdsYB3_EqCh-vBeLA&cbll=47.110616,9.229361&t=h&z=8&source=gplus-ogsb

Certains y verront une image biblique, d’autres y voient un moustique ou un effet d’optique sur l’objectif de la camera de la Google Car qui a pris ce cliché assez rigolo. Vous remarquerez d’ailleurs qu’en vous rapprochant du tunnel (Non n’y cherchez pas un quelconque rapprochement avec une NDE…) l’image se déplace et reste scotchée aux nuages comme peut le faire un arc en ciel lorsqu’on tente de s’en rapprocher.

Une autre explication serait peut-être dans l’idée tordue d’un développeur de chez Google qui aurait voulu nous faire croire que Google avait vu dieu.

Et non, désolé de vous décevoir, Google n’est pas le dieu tout puissant :p

Réflexion autour de l’algorithme Colibri (Hummingbird) chez love-moi.fr

L’auteur de ce post @jessyseonoob a voulu aller plus loin que les autres dans sa réflexion autour de la mise en production du nouvel algorithme Google Hummingbird, littéralement, le colibri pour faire référence à la rapidité et la précision.

Jessy prend du recul et de la hauteur par rapport au sujet en mettant en relation ce nouvel update avec l’open-graph, la prise en compte des microdatas et la récompense via les rich snippets.

Elle remet aussi l’internaute et le webmaster à leur place au sein de l’empire Google.

http://www.love-moi.fr/2013/10/colibri-hummingbird-la-learning-machine.html